LIBÉRATIONS

En ce moment, les différentes associations qui forment Baseball Québec votent sur les propositions de changements aux règlements pour 2020. 

L'une des propositions concerne les libérations. Le vote se termine le 15 février.  Après avoir eu des discussions avec Lac St-Louis et Baseball Québec, nous sommes autorisés à mettre en application les changements de règles proposés pour 2020. Veuillez consulter les règles officielles plus bas.

Pour les parents qui inscrivent leur(s) enfant(s) pour jouer au baseball à Saint-Laurent et qui ne résident pas à Saint-Laurent, Ville Mont-Royal ou Outremont vous devrez demander une libération à votre association d'appartenance.

En 2018, Baseball Québec a créé un lien pour aider les gens à trouver l'association à laquelle une personne appartient via leurs codes postaux.

Si vous êtes un nouveau membre de l'association de baseball de Saint-Laurent et que vous n'habitez pas dans les régions mentionnées ci-dessus, veuillez utiliser le lien pour voir dans quelle association vous devrez demander à être libéré.

Le fait de ne pas avoir une libération signifiera que votre ou vos enfants et l'équipe pour laquelle ils jouent ne seront pas admissibles à participer aux tournois, aux championnats régionaux, aux championnats de fin de saison et à tout autre événement officiel de Lac St-Louis et Baseball Québec.

Au besoin, veuillez communiquer avec nous pour obtenir de l'aide afin de demander une libération.

LES PARENTS QUI ONT BÉNÉFICIÉ D'UNE LIBÉRATION TEMPORAIRE EN 2019

Vous devrez passer par le processus de demande d’une libération. Le fait de ne pas avoir une libération signifiera que votre ou vos enfants et l'équipe pour laquelle ils jouent ne seront pas admissibles à participer aux tournois, aux championnats régionaux, aux championnats de fin de saison et à tout autre événement officiel de Lac St-Louis et Baseball Québec.

Au besoin, veuillez communiquer avec nous pour obtenir de l'aide afin de demander une libération.

LES PARENTS QUI ONT REÇU UNE LIBÉRATION PERMANENTE DANS LE PASSÉ

Comme vous êtes maintenant un membre en règle de CBSL, aucune mesure supplémentaire n'est nécessaire.

RÈGLEMENT BASEBALL QUÉBEC

 

Les changements de 2020 ci-dessous sont en rouge.

SECTION E – DU DOMICILE LÉGAL ET DE LA LIBÉRATION

 

32 – DE LA LIBÉRATION

 

32.1 – DATES LIMITES

(a) Une libération de son organisation AA ou de sa région peut être demandée à partir du 15 février et jusqu’au 9 juillet à minuit, de la saison en cours.

(b) Une libération de son association peut être demandée à partir du 15 mars et jusqu’au le 9 juillet à minuit, de la saison en cours.

32.2 – PROCÉDURES AU MAJEUR

Tout joueur appartenant à une équipe et qui désire obtenir sa libération doit :

(a) Faire une demande écrite, par envoi recommandé, au président de son équipe et en faire parvenir une copie au gérant-général ou au commissaire de sa ligue et une autre copie au bureau provincial.

(b) Remettre à l’équipe tout l’équipement qu’il a reçu d’elle.

(c) Tout joueur appartenant à une équipe et qui désire obtenir sa libération pour une équipe d’une autre ligue doit obtenir cette libération de la ligue où il évoluait.

32.3 – PROCÉDURES AU MINEUR

Une libération doit être demandée par le père, la mère ou le tuteur du joueur et doit comprendre la destination du joueur. Tout joueur qui désire l’obtenir doit :

(a) Pour une libération de l’organisation AA ou de la région, faire une demande écrite, par envoi recommandé ou par courriel, au vice-président régional responsable des libérations.

(b) Pour une libération de l’association, faire une demande écrite, par envoi recommandé ou par courriel, au président de son association.

(c) Dans les deux cas, remettre tout l’équipement reçu.

Note : Un joueur ayant obtenu une libération au profit d’une organisation AA et qui est ensuite retranché par cette dernière doit revenir à son association d’origine.

33 – DE LA RÉPONSE À UNE DEMANDE DE LIBÉRATION

33.1 – AU MAJEUR

Toute équipe à qui une demande de libération est faite doit répondre, par écrit, de son acceptation ou de son refus au demandeur avec copie au gérant-général ou commissaire de sa ligue et au bureau provincial.

33.2 – AU MINEUR

(a) LIBÉRATION DE L’ORGANISATION AA OU DE LA RÉGION

Toute région à qui une demande de libération est faite doit répondre, par écrit, de son acceptation ou son refus au demandeur avec copie au président de l’organisation AA et au bureau provincial.

(b) LIBÉRATION DE L'ASSOCIATION

Toute association à qui une demande de libération est faite doit répondre, par écrit, de son acceptation ou son refus au demandeur avec copie au président de région.

33.3 – LIMITES

 

Toute réponse à une demande de libération doit être envoyée dans les 10 jours ouvrables qui suivent la réception de la demande (samedi, dimanche et jours fériés exceptés). L’absence de réponse est interprétée comme une acceptation.

MERCI À NOS COMMANDITAIRES/PARTENAIRES

Desjardins.jpg